L’arc de Germanicus

L’arc de Germanicus, souvent cité parmi les 10 plus beaux vestiges gallo-romains...

L’arc de Germanicus, souvent cité parmi les 10 plus beaux vestiges gallo-romains, a bien failli disparaître… Lors de la démolition du vieux pont en 1843, le monument est sauvé grâce à Prosper Mérimée. Il est déplacé et remonté sur la berge réaménagée. 

Arc de Germanicus - SaintesInstallé sur la place principale, l’arc de Germanicus représente le symbole de la romanisation et de la ville de Saintes. Cette porte monumentale fut érigée à l’entrée du pont romain permettant d’entrer dans la cité en 18-19 après J.C.

Petit train et Arc de GermanicusL’importance de la ville est signalée par l’arc de Germanicus, une porte imposante. Aménagé sur la rive droite, quand la ville se déploie sur la rive gauche, l’arc constitue le principal accès à la cité. Avec ses deux arches, il permet d’organiser la circulation, l’entrée et la sortie de la ville. 

Arc de Germanicus et gabare

Il commémore et symbolise également l’achèvement de la Via d’Agrippa, la route antique qui reliait Lugdunum (Lyon), capitale des Gaules, à Mediolanum (Saintes), capitale de l’Aquitaine. L’imposant arc de près de 15 mètres de haut, couronné de ses statues impériales, avait pour rôle d’impressionner les voyageurs et de montrer la grandeur et la puissance de Rome.

Arc de Germanicus

Promis à la démolition vers 1840, en même temps que l’ancien pont médiéval qui menaçait de ruine, il a été sauvegardé après l’intervention de Victor Hugo lors de son passage à Saintes en septembre 1843 et de son ami Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments Historiques, avec l’appui des membres de la Société d’archéologie de Saintes alors récemment créée. L’arc sera classé au titre des monuments historiques en juillet 1905. 

A

Arc germanicus

Arc de Germanicus, Place Bassompierre, Saintes, France

En savoir plus